06 14 81 69 31 - 03 80 64 32 91

» Pour Tous les animaux en général:

Pour tous les animaux, le Reiki est bénéfique et très apprécié ;

Il permet, comme pour l’homme d’optimiser tous les systèmes de l’organisme, en travaillant de ce fait en préventif sur leur santé, mais aussi en cas d’urgence en attendant le vétérinaire. Pour les animaux en fin de vie c’est un grand confort également.

Apprendre le Reiki permet d’agir au quotidien pour le bien-être de la santé de son animal, mais ne remplace pas l’ostéopathe ; un chien devrait voir au minimum une fois par an ce genre de praticien.

Et si nous pouvions traiter les maladies autrement sans perdre d’efficacité et sans effet nocif pour la santé ?

Plusieurs produits complètement naturels peuvent être d’un grand secours :

– C’est le cas de l’huile de cade que j’utilise pour mes chevaux, chiens, chat et oiseaux.

Ces produits sont économiques et très puissants avec plusieurs effets combinés.

Je vous laisse découvrir pour ce faire, le site de la distillerie des Cévennes.

https://www.distilleriedescevennes.com/

– Il est aussi possible de vermifuger complètement naturellement vos animaux, de trouver des anti-inflammatoires et anti-biotiques naturels performants et sans danger.

Je vous fais découvrir les produits que j’ai testé depuis de nombreuses années, mis au point par un vétérinaire, sur le site : http://www.ohm-bioalternatives.com/

Même si ce site parle principalement des chevaux, les nombreux textes d’informations concernent tous les animaux et valent le coup d’être étudiés à la loupe. Tout comme d’ailleurs le livre d’Éric Ancelet intitulé : ‘’Pour en finir avec Pasteur’’

» Pour les chiens

Le problème majeur des chiens aujourd’hui (outre tous les substances chimiques que nous sommes parfois obligées d’utiliser et pouvant avoir des conséquences), c’est l’alimentation.  C’est un sujet à creuser, qui doit à mon sens être réfléchit. Chaque chien est différent, les croquettes ne sont peut-être pas à donner systématiquement:

Pratiquement tous les chiens mangent aujourd’hui des croquettes et même si elles sont pour certaines sensées être de la meilleure qualité possible, on pourrait avoir des chiens qui se grattent, ont des allergies, des dysplasies de la hanche, de l’obésité qui conduit à de l’arthrose prématurée… avec parfois une diminution par 2 de la vie du chien: Voir le site: http://www.labradors.org/erreur.htm

J’ai eu un setter Irlandais pure race. L’espérance de vie de ces chiens est de 9-10 ans. A 10 ans il revomissait toutes les sortes de croquettes. J’avais beau en changer, rien ne lui convenait. Il se grattait beaucoup, avait régulièrement des problèmes de peau (suppuration, des poux…). Il a fini par se ronger les pattes au sang. Il a dû porter une collerette 6 mois, avec des anti dépresseurs et aucune amélioration en vue. Mais  le chien étant vieux, on ne me donnait pas d’issue à part une euthanasie proche. J’ai fini par connaître le docteur Éric Ancelet qui m’a fait passer à une alimentation qui pour lui est plus saine (site OHM bioalternatives ci-dessus). Le chien n’a plus eu aucun problème, il a arrêté de vomir systématiquement sa nourriture, a repris ‘’du poil de la bête’’ et a eu une belle vie jusqu’à 17 ans. En parallèle, j’ai trouvé une solution alternative aux produits allopathiques et il avait régulièrement des manipulations ostéopathique.

Aujourd’hui tous mes chiens mangent une alimentation stricte que je cuisine, qui varie en fonction de leur âge et de l’aspect de leurs déjections.

Cette alimentation a pour base :

– 1/3 de viande ou poisson cru

– 1/3 de riz blanc

– 1/3 de fruits ou légumes (pas n’importe lesquels)

– cuillère à soupe d’huile (mélange d’huile qu’on trouve dans le commerce)

– Une pincée d’un mélange d’algues.

Ceci en 2 repas, la quantité est calculée sur le site : http://barf-asso.fr/calculateur-ration-chien/

Ce site est par ailleurs très intéressant.

Pour exemple, mon chien de 33kg mange un poids total de nourriture par repas (riz, légume, viande) de 600g (soit 200g de viande par repas). Chaque individu étant différent, il faut adapter la quantité en fonction de l’observation de l’animal : s’il grossit de trop, baisser la ration, s’il maigrit l’augmenter.

A noter qu’un chien qui a un poids correct doit être ‘’sec’’. On doit légèrement voir les côtes ou tout du moins les sentir.

Je ne fais pas de jour de jeûn (je trouve que cela stresse trop mes chiens), mais je ne donne jamais de nourriture en dehors des repas.

Le chien doit respecter 1/2H de repos après les repas. Même s’il mange des croquettes, il ne doit pas jouer ou courir pour éviter les torsions d’estomac ou d’intestin, fatales en quelques heures (d’autant plus fréquentes que le chien est gros/grand).

Certains chiens habitués aux croquettes vont avoir du mal à manger plus naturel au début. Mais un chien peu jeûner et ne se laissera pas mourir de faim. C’est ce qui s’est passé avec certains de mes chiens au début. Il suffit de tenir bon et de mettre un peu de yaourt ou quelque chose de très appétant au départ dans la nouvelle nourriture, avant de progressivement enlever cet ingrédient.

» La viande, poissons et autres protéines animales:

(que j’achète en 2019 pour maximum 4le kg)

J’alterne entre:

– os crus ; L’os cuit est très dangereux pour les chien, mais l’os cru est bénéfique car la structure n’est pas modifiée à la cuisson et il n’est pas cassant et pointu. L’estomac du chien le ramolli et le digère. Il faut distinguer les os à manger qui vont apporter une bonne source de calcium et qui seront digérés en entier, des gros os que le chien peut juste ronger et qui lui permettra de détartrer naturellement ses dents.

Attention, si vous donnez un gros os il faut vérifier, notamment pour les gros chiens, qu’ils ne mangent pas trop le cartilage à outrance, ce qui peut provoquer des constipations.

– poulet (cuisse, aile, carcasse, poulet en entier que je découpe)

– Canard (quand j’en trouve en promo) avec la peau

– Dinde (avec os évidement)

– Porc (qui doit être obligatoirement d’Origine Française), lorsque je trouve des promotions (souvent des grosses quantités que je congèle), ou bien des pieds de porc (le chien peut avoir du mal au début, dans ce cas les couper en 2)

– Boeuf. Les plats de côte sont souvent peu cher.

– Veau : pied de veau = pas cher !

– Abats (1 fois par semaine). En faisant attention à ne pas trop donner de foie qui peut être laxatif (surveiller les crottes). Pour les chiots le cœur de porc ou de bœuf est très bien pour la croissance.

– Oeufs : 1 œuf entier cru une fois par semaine ou moins. Ceci peut cependant dans de rare cas provoquer des allergies (jamais eu ça sur mes chiens)

– Filet de Colin cru (le moins cher, en filet pas d’ arrête)

– Sardine en boîte (sans sauce, mais à l’huile) de temps en temps. Pas de thon car c’est trop salé.

– Friture crue (que je fais décongeler et donne avec les arrêtes car elles sont très petites).

– Yaourt nature, de temps en temps ou pour faire passer un aliment que le chien n’aime pas.

Pour les chiens adultes j’alterne tout ceci car il est important de varier la nourriture pour ne pas avoir de carence).

Pour les chiots j’insiste un peu sur le cœur.

Pour les chiens âgés, je me limite à la volaille et au poisson (sinon la nourriture est trop riche et peut provoquer des problèmes de peau).

Jamais de charcuterie (jambon ou autre), de sauce, de plat cuisiné tout fait.

Jamais de sucre et encore moins de chocolat (toxique),

» Le riz :

Doit être blanc obligatoirement, peu importe le type (je prends le moins cher), j’évite les brisures de riz (trop bas de gamme).

Jamais de pâte ou de blé sous quelque forme que ce soit.

» Les fruits et légumes (à éplucher)

Tout ce que l’on peut manger cru se donne cru (chou fleur…), mais ce qu’on mange obligatoirement cuit (haricot) doit être cuit.

Jamais de raisin, de tomates, pomme de terre (toute la famille des solaenacées) sont toxiques

Éviter tous les agrumes

– Carottes très bon à condition de les mixer car sinon elles ne sont pas digérées on les retrouve dans les crottes.

– Courgette

– Concombre

– Chou, chou-fleur, brocoli : très bonne source de vitamine C (anti displasie de la hanche), mais attention pas trop car provoque des flatulences).

– Courge, potiron

– Haricot (possibilité de donner en boîte si pas souvent)

– Bananes

– Pomme (pas trop)

– Pêche

– Abricot

– Pastèque, Melon

– Poire

– Framboise, Fraise, mûre

Éviter les aliments plus exotiques (kiwi, ananas, avocat…)

 

» Ajouter:

Parfois j’ajoute en petite quantité du persil, Cynorhodon (pour la vitamine C). Le persil est très intéressant mais ne doit être donné qu’en petite quantité de temps en temps.

On peut ajouter quelques herbes médicinales (thym, romarin, sauge en petite quantité. Pas de Laurier)

 

» Pour les Chevaux

(Article en cours de construction.)

Pour les chevaux le problème est loin d’être uniquement la nourriture!

Au niveau de l’alimentation pour 1 cheval:

Alimentation stricte de foin (quantité à adapté en fonction des chevaux et des problèmes de santé) et d’herbe avec un tout petit complément d’Orge germé l’hiver (300g d’orge sec à faire germé, sauf problème de santé). Paille de blé sans barbule en plus pour les vieux chevaux. On peux faire un mâche en complément de 3 cuillères à soupe de lin à faire bouillir dans de l’eau (on enlèvera pas l’eau ensuite) + 3 poignée de son bio + 1 cuillère à café de miel bio à mettre dans l’eau du lin. Je donne cela tous les jours à mes chevaux et plus des produits OHM.

voir aussi le site: equitationnaturelle-cz.com

 

 

» Pour les chats

(suite de l’article en construction)